📞03 79 58 00 02

Installateur de pompe à chaleur Air Eau Sur Strasbourg

Vous résidez à Strasbourg ou dans sa région et vous avez un projet pour l’installation d’une pompe à chaleur air-eau ? Cet appareil, très populaire à Strasbourg pour son efficacité énergétique et son faible impact sur l’environnement, offre de nombreux avantages.

Mais pour en bénéficier pleinement, il est indispensable de bien prévoir tous les aspects liés à son installation dans votre logement à Strasbourg. Que ce soit au niveau des étapes lors d’une rénovation ou des demandes à effectuer pour récupérer toutes les aides financières existantes à Strasbourg, nous vous donnons toutes les informations nécessaires pour une installation réussie et optimisée d’une PAC air-eau.

Si vous souhaitez nous contacter pour démarrer votre projet à Strasbourg, nous restons à votre écoute. En tant que chauffagiste sur Strasbourg, nous connaissons bien les particularités de la région et pouvons vous guider au mieux dans votre projet de pompe à chaleur air-eau.

DEMANDEZ UN DEVIS GRATUIT

Fonctionnement d’une PAC air-eau

Une pompe à chaleur air-eau est un appareil permettant de transformer les calories naturellement présentes dans l’air extérieur en énergie thermique pour chauffer votre logement et votre eau courante.

Également dénommé PAC aérothermique, elle est principalement constituée des éléments suivants :

  • l’évaporateur. Il se situe dans l’unité extérieure qui va permettre d’aspirer l’air ambiant. À son contact, le liquide frigorigène va se vaporiser pour ensuite être comprimé ;
  • le compresseur. Il permet de faire monter en température le gaz frigorigène ; 
  • le condenseur. Il se situe dans l’unité intérieure et facilite le transfert de chaleur vers le circuit de chauffage central. Le gaz caloporteur redevient à l’état liquide ;
  • le détendeur. Il permet une remise à l’état initial du fluide pour que le cycle recommence dans les meilleures conditions.

De plus, la majorité des pompes à chaleur en France, se compose d’un module intérieur, et d’un module extérieur. Le module extérieur à placer dans le jardin ou en local technique, contient l’évaporateur, le détendeur, le compresseur, et parfois aussi le condenseur. Mais la plupart du temps le condenseur est situé dans le module intérieur. Ce module intérieur distribue ensuite la chaleur sur le réseau d’eau chaude ou le ballon d’eau chaude sanitaire. Les pompes à chaleur composées de deux modules sont généralement appelées Split Si la liaison entre les deux modules se fait via des conduites frigorifiques, et Hydrosplit dans le cas où la liaison se fait via des conduites hydrauliques (plus modernes et moins de risques de fuites dans ce dernier cas)

Lors de l’installation d’une pompe à chaleur air-eau, le professionnel va injecter du fluide frigorigène. Ce sont des Hydro Fluoro Carbones (HFC), inoffensifs pour la couche d’ozone, mais de puissants gaz à effet de serre. Ils sont essentiels pour les transferts thermiques et assurent un bon rendement de chauffage de votre PAC aérothermique.

De plus, il est recommandé de choisir une pompe adaptée à votre système de chauffage existant. Généralement, les PAC air-eau basse température sont à installer avec du chauffage au sol (plancher chauffant) et des radiateurs basse température. Les PAC air-eau haute température sont plutôt adaptées pour les radiateurs classiques (fonte, acier).

Enfin, le mode de fonctionnement de l’appareil doit également être défini à l’avance pour s’adapter au mieux à votre projet.

Fonctionnement monovalent

Ce type de fonctionnement consiste à utiliser la PAC comme unique producteur de chaleur pour les besoins en énergie de chauffage de votre logement. Dans ce cadre, la température en sortie du condenseur définit la limite maximum de température de votre circuit de chauffage.

Le fonctionnement monovalent est couramment utilisé en construction avec l’installation d’un plancher chauffant basse température, mais reste néanmoins onéreuse.

Fonctionnement bivalent mono-énergétique

Il repose sur un dimensionnement d’une PAC couvrant 100 % de vos besoins en chauffage, mais en dessous d’une certaine température extérieure, c’est un appoint électrique qui prend le relais.

Ce mode de fonctionnement est bivalent (deux sources d’énergies), mais il est peu économe en raison d’un appoint ponctuel important pour couvrir les périodes de pointe tant que la température extérieure est trop basse.

En revanche, les frais d’investissements sont peu élevés, mais le rendement énergétique est moindre par rapport aux autres modes de fonctionnement.

Fonctionnement bivalent-parallèle

Le bivalent-parallèle consiste à utiliser deux sources d’énergies : PAC et chaudière. Au-dessus d’une certaine température extérieure, seule la pompe fonctionne. En dessous d’une température de bivalence, les deux appareils fonctionnent en parallèle pour subvenir à vos besoins en chauffage.

Ce type de fonctionnement est particulièrement adapté pour les rénovations énergétiques d’un bâtiment. Il faut néanmoins bien dimensionner votre pompe à chaleur air-eau afin que les températures correspondent à la puissance de votre chaudière et de votre PAC.

Fonctionnement bivalent alternatif

Ce mode de fonctionnement consiste à un passage plus net entre les deux modes de chauffages (PAC et chaudière). Il existe une température de bivalence où une commutation s’effectue entre les deux. Il faut également respecter un écart de T° lorsque l’on passe de la chaudière à la PAC pour éviter des déclenchements intempestifs.

Fonctionnement bivalent alternatif parallèle

C’est le même principe que le mode de fonctionnement précédent, à ceci près que la commutation est lissée. Elle permet ainsi un passage progressif entre les deux modes de chauffage.

Tous ces modes de fonctionnement sont propres à chaque projet de construction ou de rénovation d’un logement. East Clim est présent pour vous accompagner dans l’installation d’une pompe à chaleur air-eau adaptée à vos besoins.

Avantages après l’installation d’une pompe à chaleur air-eau

Écologique dans la durée et le fonctionnement

Une PAC ne rejette pas de fumées ou de produits polluants dans l’atmosphère. Elle fonctionne en circuit fermé.

De plus, elle constitue un seul appareil (tout dépend du mode de fonctionnement) pour chauffer votre logement et votre eau courante.

Elle nécessite peu d’entretien et les labels présents sur le marché des pompes à chaleur garantissent leur fiabilité et leur durée dans le temps.

Ce qui en fait une solution idéale de chauffage écologique pour l’habitat individuel en France.

Économe en énergie

L’air est une ressource naturelle inépuisable. Il est chauffé par les rayons du soleil afin d’élever son niveau de température. Même à basse température, des calories sont naturellement présentes dans l’air ambiant extérieur. La PAC air-eau va ainsi récupérer cette énergie « gratuite », sans puiser dans les énergies fossiles, afin de chauffer votre habitat.

La consommation électrique pour faire fonctionner le compresseur est également économe si la puissance de la pompe est bien dimensionnée en fonction de votre projet. En effet, pour un 1 kWh d’électricité consommée, votre pompe aérothermique peut restituer jusqu’à 4 kWh de chaleur.

Peu de travaux pour installer une pompe à chaleur air-eau

Quel que soit le projet à réaliser, les PAC air-eau ne demandent pas la réalisation de travaux conséquents dans l’habitat individuel.

En effet, à l’heure actuelle, les pompes sont compactes, que ce soit pour les unités intérieures et extérieures.

Les raccordements sont simples et sont réalisés par des professionnels. Il existe néanmoins des conditions préalables pour garantir le succès de cette installation économe et écologique.

Conditions préalables à une installation de PAC air-eau

Place disponible
Éloignement du voisinage
Système de chauffage existant
Compatibilité de votre abonnement électrique
Démarches administratives

L’emplacement des unités intérieures et extérieures nécessite de la place. En effet, même si elles sont compactes, vous devez disposer d’un espace suffisant. Si vous êtes en maison individuelle, le jardin doit posséder une superficie adéquate pour accueillir l’unité extérieure.

Concernant, le module intérieur, vous pouvez utiliser l’emplacement de l’ancienne chaudière si elle est remplacée. Dans le cas contraire, il faut une place suffisante pour installer l’unité intérieure.

Certaines unités extérieures peuvent monter jusqu’à 62 dB(A) en cours de fonctionnement. Cela correspond à une conversation normale entre adultes. Il est donc important d’éloigner le plus possible cette unité pour réduire au maximum cette éventuelle gêne sonore.

Il est à noter qu’à partir de 1 m, le niveau sonore de 62 dB(A) chute à 47 décibels. Cela équivaut au fonctionnement de votre réfrigérateur. Plus la distance entre l’unité extérieure et vos voisins sera maximisée, plus le niveau sonore baissera.

Cependant, notons que plus cette distance augmente, plus la liaison hydraulique entre le module intérieur et le module extérieur est longue et onéreuse. Il faut donc trouver un compromis.

Pour chauffer votre logement, un réseau hydraulique est nécessaire pour transporter l’eau chaude et l’amener à vos radiateurs, votre plancher chauffant et vos robinets.

Il est donc essentiel qu’un système hydraulique existe pour l’installation de votre PAC air-eau. Si vous n’avez pas de réseau de tuyaux, il faudra l’inclure dans les travaux à réaliser.

Enfin, les PAC ont un meilleur rendement sur les radiateurs basse température et les planchers chauffants. Cela est conditionné par le COP (coefficient de performance) de votre PAC air-eau. Pour chauffer de l’eau à une température de 35 °C, votre pompe sera plus efficace que pour une température de 55 °C.

Cela signifie que vous pouvez également installer une pompe pour des radiateurs de type hydraulique classiques en fonte ou en acier, dits haute température, mais le COP sera un peu moins performant.

Votre compresseur va consommer de l’électricité. En fonction de la puissance qui sera installée, il se peut que votre abonnement électrique ne soit plus suffisant. En effet, une puissance sous-estimée peut provoquer le déclenchement de votre disjoncteur. Dans ce cadre, il faut modifier votre contrat pour effectuer un changement de puissance.

Concernant les compteurs Linky, le changement peut être effectif en 24 heures ouvrées. Il faut alors vous tourner vers votre fournisseur d’électricité.

Concernant l’Alsace-Moselle, il existe des régies qui se substituent à Enedis pour la distribution de l’électricité. Il faut donc se tourner vers leurs services pour modifier en conséquence votre abonnement électrique.

Pour votre maison individuelle, vous allez installer un élément à l’extérieur qui va modifier l’aspect de votre façade. Il est donc nécessaire de déposer une déclaration préalable de travaux auprès de votre mairie. Mais East Clim s’en occupe pour vous.

Dans ce cadre, il faut leur envoyer le formulaire Cerfa 13404*07, téléchargeable sur le site du Service Public. Il permet de déposer une demande officielle pour « constructions, travaux, installations et aménagements non soumis à un permis de construire ». Le délai d’instruction est généralement d’un mois.

Pour les copropriétés (maison ou appartement), vous devez obtenir l’accord du syndic. Il faut ainsi demander l’ajout d’une demande de travaux pour installer votre PAC air-eau à une assemblée générale. Afin de favoriser l’accord, il est préférable de bien expliquer que le niveau sonore a été minimisé et que l’entreprise est qualifiée RGE (reconnu garant de l’environnement) pour les travaux d’installation.

Les aides pour l’installation d’une pompe à chaleur air-eau

Les aides financières permettent de diminuer le montant de l’investissement de départ et sont toutes cumulables. Elles sont également une incitation pour favoriser la transition énergétique et sont accessibles pour tous les ménages souhaitant installer une PAC air-eau par un professionnel RGE.

Nous vous listons les principales aides financières existantes et nous vous invitons à vous rapprocher de votre commune pour savoir si un appui financier est possible localement. Il existe des organismes publics, tels que l’ADEME (agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) ou l’ANAH (agence nationale de l’amélioration de l’habitat) pour vous communiquer les montants exacts.

  • MaPrimeRénov’. Il faut être propriétaire ou copropriétaire de plus de quinze ans pour prétendre à cette aide. Vous devez également occuper ou louer votre logement ;
  • TVA à taux réduit (5,5 %) pour les travaux d’amélioration de la performance énergétique ;
  • l’aide « Habiter Mieux » de l’ANAH. Elle permet d’accorder des subventions en fonction de vos revenus ;
  • l’éco-prêt à taux zéro. C’est un prêt bancaire avec un taux d’intérêt à 0 % ;
  • aides des collectivités locales (régions, communes, etc.) ;

Les étapes des travaux pour installer votre PAC air-eau

Cas d’une rénovation

Si vous ne possédez pas d’émetteur de chaleur, en ce sens, un circuit hydraulique pour diffuser la chaleur dans votre logement, il faut inclure cette étape dans le cas d’une rénovation. Sans ce système, votre PAC air-eau ne pourra ni chauffer votre logement, ni votre eau courante.

Il faut également penser à la compatibilité entre votre chaudière actuelle et votre pompe aérothermique. En effet, si votre mode de fonctionnement implique l’utilisation de deux systèmes, il faut vérifier qu’ils soient compatibles entre eux.

La pompe à chaleur air-eau a besoin d’électricité pour fonctionner. Dans ce cadre, les travaux comportent des branchements électriques. Il faut inclure cette étape pour assurer l’alimentation électrique de votre PAC.

Par ailleurs, comme évoqué précédemment, l’espace disponible doit être suffisant pour installer vos unités intérieures et extérieures. Si tel n’est pas le cas, il faut prévoir des travaux en conséquence pour placer vos modules.

Enfin, l’installation de la PAC air-eau demande des garanties, tant au niveau de l’entité elle-même, que de l’installateur.

Cas d’une construction neuve

Dans ce cas, il est plus facile de prévoir les futurs emplacements pour vos différents modules.

De plus, en fonction de votre lieu de résidence, l’isolation va également jouer pour déterminer la puissance à installer.

Les professionnels vont ainsi pouvoir installer un circuit hydraulique adapté à votre PAC air-eau pour une distribution optimale de la chaleur et de l’eau chaude sanitaire.

Ils effectuent les branchements électriques, ainsi que les raccordements entre les deux modules, dont les compétences nécessitent des frigoristes qualifiés et expérimentés reconnus garants de l’environnement (RGE).

Choisir le bon professionnel pour l’installation de votre pompe à chaleur air-eau

La majorité des PAC air-eau sont vendues et installées en split, c’est-à-dire que vous avez un module extérieur et un à l’intérieur.

Cette installation requiert un label RGE. C’est un gage de qualité pour les professionnels souhaitant installer des pompes à chaleur. Afin de l’obtenir, chaque entreprise doit :

  • apporter des « preuves de maîtrise des connaissances d’un chantier par établissement » ;
  • montrer les « informations financières sur au moins deux exercices comptables » ;
  • démontrer son « respect des exigences en matière de moyens matériels pour réaliser les prestations concernées ».

East Clim est garant de ce label pour le maintenir en place lors de tous nos chantiers d’installation de pompe à chaleur air-eau. Il est à noter qu’il est nécessaire d’avoir de réelles compétences de frigoriste pour relier l’unité extérieure à celle de l’intérieure.

Cela vous assure que le circuit est bien étanche et qu’il fonctionne en continu avec un rendement optimisé. East Clim est qualifié RGE pour tous les travaux d’installation de pompes à chaleur, et nous mettons tout en œuvre pour effectuer un travail soigné et en étant à l’écoute de nos clients. N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez démarrer un projet d’installation de pompe à chaleur air-eau.

Quelle est la durée de vie d’une pompe à chaleur ?

Quelle est la durée de vie d’une pompe à chaleur ?

La durée de vie dépend du type de pompe que vous allez installer et de la situation géographique de votre logement.

En effet, une pompe non labellisée vous reviendra moins chère, mais la fiabilité ne sera pas assurée, et vous risquez de la remplacer par la suite. En investissant dans un appareil qualitatif et labellisé Heat Pump Keymark (label européen, gage de fiabilité et performance), vous augmentez considérablement la durée de vie de votre pompe à chaleur air-eau.

De plus, en considérant les températures moyennes de votre lieu de résidence, la PAC air-eau peut plus ou moins être sollicitée. Ainsi, dans des régions où le climat est plus tempéré, il se peut que la durée de vie soit plus importante que dans une zone plus froide.

En considérant ces éléments, et avec une PAC installée par un professionnel RGE, la durée de vie moyenne varie entre 15 et 20 ans. Au-delà, la pompe continuera à fonctionner, mais il faudra effectuer un entretien complet pour attester que le COP est toujours aussi performant que le jour d’installation.

Est-ce que la pompe à chaleur consomme beaucoup d’électricité ?

Votre pompe aérothermique est reliée au réseau électrique pour pouvoir fonctionner. Elle consomme donc de l’électricité pour chauffer votre logement et votre eau courante.

Néanmoins, il est difficile de quantifier exactement cette consommation électrique sans connaître précisément les caractéristiques de votre projet. Aussi, voici tout ce qui peut influencer la consommation énergétique de votre PAC :

  • le modèle qui est installé. En effet, en fonction du modèle et de la puissance installée, l’énergie électrique ne sera pas la même ;
  • la superficie et le volume des pièces à chauffer. Votre PAC consomme moins dans un appartement de 70 m² isolé de l’intérieur et de l’extérieur qu’une maison non isolée en pleine campagne d’une superficie de 200 m² ;
  • la zone géographique de votre logement. Des climats aux hivers rudes contre des températures douces tout au long de l’année, votre PAC n’a pas la même consommation électrique ;
  • le nombre de personnes constituant le ménage. Si vous êtes deux adultes ou une famille avec plusieurs enfants, la consommation énergétique ne sera pas la même.

En prenant en compte tous ces éléments, nous pouvons donner une fourchette de consommation électrique, mais cela reste bien évidemment une estimation. Dans ce cadre, selon l’ADEME, la moyenne est de 51 kWh par mètre carré par an. Vous pouvez nous contacter pour affiner cette valeur.

Quelle distance entre l’unité extérieure et intérieure ?

Le raccordement doit tout d’abord être effectué dans les règles de l’art et par un professionnel possédant des compétences et de l’expérience en tant que frigoriste.

La distance maximale conseillée entre l’unité extérieure et intérieure est de 20 mètres. Il est toutefois préférable de réduire au maximum cette distance pour éviter toute perte de chaleur excessive entre les deux modules.

Enfin, en fonction de la configuration de votre logement, nous installons votre PAC air-eau de manière soignée tout en optimisant la distance.

Quelle est la durée de vie d’une pompe à chaleur ?

Quelle est la durée de vie d’une pompe à chaleur ?

La durée de vie dépend du type de pompe que vous allez installer et de la situation géographique de votre logement.

En effet, une pompe non labellisée vous reviendra moins chère, mais la fiabilité ne sera pas assurée, et vous risquez de la remplacer par la suite. En investissant dans un appareil qualitatif et labellisé Heat Pump Keymark (label européen, gage de fiabilité et performance), vous augmentez considérablement la durée de vie de votre pompe à chaleur air-eau.

De plus, en considérant les températures moyennes de votre lieu de résidence, la PAC air-eau peut plus ou moins être sollicitée. Ainsi, dans des régions où le climat est plus tempéré, il se peut que la durée de vie soit plus importante que dans une zone plus froide.

En considérant ces éléments, et avec une PAC installée par un professionnel RGE, la durée de vie moyenne varie entre 15 et 20 ans. Au-delà, la pompe continuera à fonctionner, mais il faudra effectuer un entretien complet pour attester que le COP est toujours aussi performant que le jour d’installation.

Quels sont les inconvénients de la pompe à chaleur ?

Au-delà de tous les avantages de la pompe à chaleur, il existe quelques inconvénients dont il est important de prendre connaissance avant d’installer votre PAC air-eau. Voici les trois principaux inconvénients :

  • le niveau sonore du module extérieur. Si vous placez votre unité proche du voisinage, il se peut qu’une gêne sonore soit créée. Dans ce cadre, il est important de bien prendre en compte la distance entre l’emplacement de l’unité extérieur et vos voisins ;
  • des performances dépendant de la température extérieure. Si vous habitez dans une région froide, il se peut que le rendement de votre PAC air-eau ne soit pas optimal et nécessite un apport ponctuel de chauffage. Dans ce cadre, une meilleure isolation peut améliorer le rendement de votre pompe ;
  • une place suffisante nécessaire pour installer l’unité extérieure. Même si elles sont de plus en plus compactes, il est nécessaire de prendre en compte l’espace disponible dans et à l’extérieur de votre logement pour installer une pompe à chaleur air-eau.

L’installation d’une pompe à chaleur air-eau nécessite la prise en compte de nombreux paramètres pour qu’elle soit optimisée. Nous travaillons dans les règles de l’art des frigoristes avec un label RGE et nous prenons soin d’être à l’écoute de nos clients et leur apportons toutes les solutions en fonction du projet d’installation de PAC air-eau. Si vous souhaitez nous contacter pour avoir de plus amples informations, vous pouvez nous envoyer un courriel à east-clim@gmail.com ou nous téléphoner au 03 79 58 00 02.

En savoir plus sur nous

Qui est East Clim ?

Née de l’association de plusieurs frigoristes et chauffagistes de la région de Strasbourg, l’expérience cumulée des différents collaborateurs, qu’ils œuvrent sur le chantier ou en administratif, vous assure le succès de votre transition énergétique.

DEMANDER UN DEVIS GRATUIT