📞03 79 58 00 02

Qu’est-ce qu’une pompe à chaleur Air-Eau ?9 min. de lecture

Une pompe à chaleur (PAC) air-eau est un appareil permettant de transformer les calories présentes naturellement dans l’air ambiant extérieur afin d’une part de chauffer votre logement et d’autre part de produire de l’eau chaude sanitaire.

Qu’est-ce qu’une pompe à chaleur air-eau ? Dans le cadre d’une rénovation énergétique d’un logement ancien, d’une construction neuve ou le souhait de ne plus être dépendant des énergies fossiles, la PAC air-eau peut être une solution avantageuse pour l’installation d’un système de chauffage performant et plus respectueux de l’environnement grâce à l’utilisation d’une énergie renouvelable : l’air. Mais quel est le prix moyen d’une pompe aérothermique, que consomme-t-elle en électricité et comment peut-on chauffer un logement en aspirant de l’air frais extérieur ? Focus sur cet équipement économique et écologique.

DEMANDEZ VOTRE DEVIS GRATUITEMENT

close popup

Quel type de chauffage avez-vous actuellement ?

Quel est le type de bien concerné par les travaux ?

Quand aimeriez-vous commencer les travaux ?

Avez-vous une idée de budget pour ces travaux ?

Quelle est votre situation ?

Entrez votre code postal ou votre ville SVP

De quel type de travaux s'agit t'il ?

Quel est l'objectif de votre demande ?

Pouvez-vous faire une brève description des travaux svp ?

Afin de vous envoyer le devis, nous avons besoin de vos coordonnées

Une erreur s'est produite. Veuillez réessayer.

Votre demande de devis à bien été envoyé. Nous vous contacterons dans les plus brefs délais.

Veuillez remplir tous les champs puis réessayer.

Quel est le fonctionnement d’une pompe à chaleur air-eau ?

Les pompes à chaleur sont réparties en trois grandes familles : géothermique, hydrothermique et aérothermique. La première catégorie puise l’énergie dans le sol, la deuxième dans l’eau, tandis que la PAC air-eau extrait les calories présentent naturellement dans l’air. Mais comment cette pompe aérothermique peut chauffer votre eau en aspirant de l’air frais extérieur ?

La pompe à chaleur air-eau fonctionne sur un principe physique de transfert d’énergie par changement d’état d’un fluide caloporteur (qui permet de transporter la chaleur). Ainsi, même si l’air extérieur est frais, il contient tout de même de l’énergie provenant des rayons du soleil. La PAC air-eau va ainsi soutirer une partie de cette énergie et l’utiliser dans les quatre éléments la constituant dans un cycle de fonctionnement continu.

Elle est principalement constituée des éléments suivants :

  • l’évaporateur ;
  • le compresseur ; 
  • le condenseur ;
  • le détendeur.

L’évaporateur se situe dans l’unité extérieure de votre logement et va permettre d’aspirer l’air ambiant. Les calories ainsi récupérées sont transmises au fluide caloporteur. Ce dernier possède les capacités de transporter la chaleur et d’être sous forme liquide à basse pression. Vous pouvez ainsi récupérer l’énergie naturellement présente dans l’air, même à basse température.

Le fluide caloporteur, qui s’est vaporisé dans l’évaporateur, passe ensuite dans le compresseur pour être monté en pression, et donc en température. Le principe est le même lorsque vous bouchez l’embout d’une pompe à vélo et que vous pompez : vous comprimez l’air et l’embout devient chaud.

Une fois en haute pression, le condenseur permet de transmettre les calories du fluide caloporteur à votre circuit de chauffage central (radiateurs, plancher chauffant, tuyaux pour l’eau chaude sanitaire). Ce transfert de chaleur fait baisser en pression le fluide qui repasse à l’état liquide.

Enfin, le détendeur permet d’abaisser la pression et la température du fluide à son état initial.

Il est également à noter que la PAC fonctionne en circuit fermé et que le fluide caloporteur est également dénommé fluide frigorigène. Les HFC (Hydro Fluoro Carbones) sont les fluides les plus utilisés (R407C, R410A, R417A) et sont inoffensifs pour la couche d’ozone, mais restent de puissants gaz à effet de serre. 

Quel est le prix moyen d’une pompe à chaleur air-eau ?

Selon l’ADEME (agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), le prix moyen d’une pompe à chaleur air-eau varient entre 65 et 90 € par m² chauffé.

Toujours selon l’ADEME, pour une pompe à chaleur de type air-eau d’un logement de 120 m², le prix d’achat peut varier entre 6 300 et 12 800 €. À cela s’ajoute, le prix de l’installation qui oscille entre 700 et 2 500 € et le coût de l’entretien qui s’élève à 300 € en moyenne.

Ainsi, en France, un ménage dépense environ 7 000 € pour une pompe aérothermique de type air-eau.

Toutes ces données restent des indications chiffrées et dépendent également de l’isolation existante de votre logement, de la puissance de votre pompe, des évolutions techniques et des travaux éventuels à effectuer pour la pose de votre PAC air-eau.

Dans le but d’affiner le prix moyen d’une pompe à chaleur air-eau, il est conseillé de se rapprocher d’un artisan RGE (reconnu garant de l’environnement) ou d’une entité spécialisée dans ce type d’installation.

Quels sont les inconvénients d’une pompe à chaleur air-eau ?

Dans votre projet de changement de système de chauffage ou bien dans le cadre d’une construction neuve, il faut préciser que les PAC air-eau possèdent quelques inconvénients.

Niveau sonore de votre pompe à chaleur air-eau

Le choix de votre modèle de PAC est à prendre en compte pour diminuer au mieux la pollution sonore. En effet, il se peut que certains appareils possèdent un niveau sonore de fonctionnement qui pourrait gêner votre voisinage. Le nombre de décibels est donc à prendre en compte.

Il est également judicieux de ne pas placer votre pompe contre le mur d’une chambre ou d’une pièce de vie afin de ne pas gêner ses occupants.

Enfin, le niveau de bruit produit par votre appareil est indiqué par le fabricant. Le niveau sonore de la plupart des unités extérieures d’une PAC air-eau varient entre 45 et 65 décibels. En termes de comparaison, cela correspond à une conversation entre adultes. Il est également à noter que les fabricants innovent de plus en plus pour diminuer cette pollution sonore.

Température de fonctionnement d’une pompe à chaleur air-eau

En fonction de votre zone géographique, il se peut que les températures de l’air extérieur soient trop basses pour que votre pompe fonctionne correctement.

En effet, le rendement est optimisé si la température ne descend pas en dessous de -7 °C. Pour les ménages habitant dans des régions à l’hiver rigoureux, un appoint de chauffage peut alors être considéré. Cela se traduit généralement par un couplage avec un poêle à bois ou à granulés. Votre facture énergétique peut ainsi être plus élevée pendant ces périodes de froid intense.

Place nécessaire pour installer votre pompe à chaleur air-eau

Il est important de préciser que l’unité extérieure peut prendre de la place. Les dimensions les plus fréquentes sont les suivantes : 620 mm x 790 mm x 290 mm (hauteur x longueur x profondeur). Il faut donc avoir une superficie suffisante pour que son installation soit possible.

Enfin, l’unité intérieure peut également prendre de la place. Généralement, l’emplacement de l’ancien système de chauffage est réutilisé.

Quelle est la consommation électrique d’une pompe à chaleur air-eau ?

La consommation électrique permet au compresseur de fonctionner. En outre, elle dépend de votre projet d’installation d’une PAC air-eau. En effet, si l’isolation intérieure et extérieure (toit, murs et fenêtres) a été réalisée en amont, une puissance moindre de pompe sera installée.

À contrario, sans travail préalablement réalisé sur l’enveloppe de votre logement, une puissance plus importante sera choisie pour votre pompe afin de combler les déperditions thermiques par les murs, toit et fenêtres.

Par ailleurs, le coefficient de performance (COP) de votre appareil est une donnée essentielle à prendre en compte. En effet, plus ce chiffre sera élevé, plus votre PAC air-eau sera performante. Elle restituera un maximum de chaleur pour une faible consommation électrique. À titre d’exemple, une pompe ayant un COP de 4 restitue jusqu’à 4 kWh d’énergie thermique pour 1 kWh d’énergie électrique consommée.

Il est à noter qu’un COP efficace pour les PAC air-eau se situe généralement autour de 5. À titre d’exemple, pour une maison de 220 m², une pompe consomme environ entre 7 700 et 11 220 kWh à l’année, soit environ entre 1 230 et 1793 euros par an.

Les Français se chauffent majoritairement à l’électricité et au gaz. Néanmoins, de plus en plus de ménages optent pour un système de chauffage plus écologique et non dépendant des énergies fossiles : la pompe à chaleur air-eau. Cet appareil est un équipement de chauffage thermodynamique à énergie renouvelable. Il permet de récupérer les calories présentes dans l’air extérieur dans le but de chauffer votre maison et de produire de l’eau chaude sanitaire. À la lecture de cet article, vous avez pu comprendre son fonctionnement, quel est son prix moyen, quels sont ses inconvénients et que consomme-t-elle pour fonctionner ? Si vous avez d’autres questions sur les pompes aérothermiques air-eau, n’hésitez pas à nous contacter.

Quelles sont les aides financières pour l’achat d’une pompe à chaleur air-eau ?

Il existe des aides financières pour diminuer le montant d’achat de votre PAC air-eau. Nous vous dressons une liste non-exhaustive et vous encourageons à vous renseigner auprès d’organismes publics, tels que l’ADEME ou l’ANAH (agence nationale de l’amélioration de l’habitat) pour connaître les montants exacts :

  • MaPrimeRénov’. Vous devez être propriétaire ou copropriétaire d’un logement de plus de quinze ans et l’occuper ou le louer. Les travaux sont à faire réaliser par un professionnel reconnu RGE ;
  • TVA à taux réduit (5,5 %) pour les travaux d’amélioration de la performance énergétique ;
  • l’aide « habiter mieux » via l’ANAH. Elle accorde des subventions variables en fonction de votre niveau de revenu ;
  • l’éco-prêt à taux zéro. C’est un prêt bancaire avec un taux d’intérêt à 0 %. Si vous réalisez un bouquet de travaux (installation d’une pompe à chaleur), le montant de ce prêt est égal à 15 000 € ;
  • aides des collectivités locales (régions, communes, etc.);

Il est à noter que toutes ces aides sont cumulables.

Quel est l’entretien à effectuer pour une pompe à chaleur air-eau ?

Dans le but d’assurer une longévité de fonctionnement de votre pompe à chaleur air-eau, il est important d’effectuer un entretien régulier. Le minimum obligatoire est d’une fois tous les deux ans.

L’entretien consiste généralement à nettoyer l’unité extérieure afin d’assurer une bonne circulation de l’air. Le professionnel dépoussiérera également les bouches d’aération intérieures.

Enfin, des contrôles seront réalisés sur le compresseur, l’état des connexions électriques et l’étanchéité du circuit.

Articles relatifs